L’aventure Breizh Wings

Les Internets se sont divisés autour de la couleur d’une robe tellement affreuse que même Martine Aubry aurait refusé de la porter. Les plus beaux bovins du pays, et Martine Aubry (déjà citée plus haut), se sont retrouvés au Salon parisien de l’Agriculture. Monsieur Bouygues (contrairement à Monsieur Martin) n’est pas décédé, et a priori Madame Martine non plus. Dans la belle ville de Martine (à Lille, pour ceux que j’ai perdu), les iseniens ont inventé l’excellent Gorafisen. Ça, c’était l’actualité principale des quelques derniers jours. Et vous, oui vous qui êtes assis devant votre écran (si vous êtes debout, je vous conseille d’ailleurs de vous asseoir). Et vous, donc, qu’avez-vous fait entre le 17 février et le 4 mars 2015 ?

Diane et Charles, eux, ont participé à la 18ème édition du 4L Trophy, au sein de l’équipage « Breizh Wings » (que j’avais rencontré avant le départ). Depuis Brest, je les ai suivi pendant cette aventure. Je vous propose dans les lignes qui suivent un petit retour en tweets sur leur raid.

Voici l’aventure « Breizh Wings » :

Départ de Brest le 17 février dans la matinée, et la première difficulté se profilait déjà, sur la route vers Biarritz :

Plus d’un millier de Renault 4 s’étaient donné rendez-vous au grand départ de Biarritz.

Lire la suite

En route pour le Maroc !

Le raid 4L Trophy se déroule du 19 février au 1er mars prochain. Diane et Charles, deux étudiants de l’ISEN Brest, seront de la partie. A quelques jours du départ, Mattéo Fonzatti a rencontré les deux membres de l’équipage « Breizh Wings ». Reportage.

breizhwings

« Breizh Wings ». 2 bretons. 2 ailes. 4L.

Mattéo – Question simple pour commencer, pourquoi participer à ce raid ?

Breizh Wings – Notre aventure commence par une amitié entre deux étudiants de la même école, l’ISEN Brest. Ayant un goût prononcé pour les défis, l’aventure et surtout la solidarité, nous avons tout naturellement décidé de participer ensemble au 4L Trophy.

Mattéo – Quel est le rôle de chacun dans ce projet ?

Breizh Wings – Charles sera le pilote et Diane, la copilote. En fait, les rôles seront inversés de manière régulière en cours de route afin que le pilote puisse se reposer de temps en temps. Nous porterons donc fièrement le numéro d’équipage 436 qui nous a été attribué à la pré-inscription en avril dernier. Cela fait en effet un an et demi que nous préparons notre traversée du désert marocain.

Mattéo – Justement, vous n’êtes pas seuls à préparer ce grand moment.

Breizh Wings – Eh non ! Nous avons commencé par monter une association à l’ISEN avec un autre équipage pour récolter un peu d’argent. Notre budget s’élève en effet à plus de 7000€ ! Nous comptons aussi beaucoup sur nos sponsors ! En échange d’argent, d’aide ou de dons de matériels, nos partenaires bénéficient d’un encart publicitaire sur notre voiture, pour une durée d’un an. Nous tenons à souligner que notre plus grand sponsor n’est autre qu’une association morbihannaise. L’Association de Kervihan, en faisant don de la 4L, nous a été d’une aide primordiale.

breizhwings01breizhwings-face

Mattéo Fonzatti soutient également Diane et Charles dans ce projet. Bonne route, vers un autre bout du monde !

Pendant le raid, vous retrouverez de leurs nouvelles sur le Twitter de Fonzatti, et vous pouvez aussi suivre la page Facebook de « Breizh Wings ».

Kenaciao !

MF