La promo 20

Un peu après avoir fêté ses 20 ans, l’ISEN Brest saluait sa 20ème promotion d’étudiants diplômés. C’était le 7 octobre dernier. Vendredi 7 octobre 2016.

Cette journée aura été l’occasion de se revoir encore une fois, ensemble. Pour la suite il s’agira, selon les conseils d’Octave Klaba, parrain de cette promo, de toujours « garder son enthousiasme » et de « vivre ses projets avec passion. » Sacré programme !

Promo 20, je me permets de te tutoyer : on se connait bien, maintenant. Je ne suis pas nostalgique et je ne vais pas pleurer en restant sur place, le regard fixé dans le rétro. Mais sache, promo 20, que tous les souvenirs que je partage avec toi resteront gravés en moi : les heures passées en salle de DS, le confort des chaises de l’amphi 2, les after-works au Dub, les TP tournants de chimie, les après-midi de tournage de courts-métrages, les soudages de cartes électroniques, les soirées à l’ISEN, les soirées pas loin de l’ISEN, et même depuis 2-3 ans les soirées pas à l’ISEN, la rue de Siam, ses nuits d’ivresse, la rade, le port, ce qu’il en reste, le vent dans l’avenue Jean Jaurès (tonnerre, tonnerre…)

Promo 20, je pourrais te quitter en citant Lire la suite

Fonzattisen

Selon Wikipédia, le rôle d’un bureau des étudiants est « particulièrement important, en effet, c’est le BDE qui organise toute la vie festive de l’école comme les soirées, les grands repas ou qui est un point de rencontre entre les différentes associations de l’école. » C’est bien, pour une fois, de commencer un article par une définition claire et précise. Ça remet les choses en place. L’encyclopédie libre continue sa définition en précisant que, de manière globale, les BDE s’affirment de manière apolitique, mais qu’ils sont par la suite amenés à prendre des décisions politiques. Et c’est à partir de ce moment que rien ne va plus… Suivez-moi !

Tous les ans, du mois de mars au mois de mai, de nouvelles équipes BDE se forment et commencent leurs campagnes dans les différents campus de l’ISEN. Promesses, soirées, défis, rallyes, (presque) tous les coups sont permis pour séduire le maximum d’étudiants, et ainsi récupérer leur vote.

J’évoquais un peu plus haut la prise de décisions politiques par les BDE. Je pense tout particulièrement à une décision en particulier. Une décision cruciale à laquelle sont confrontées toutes les équipes. Le choix d’un nom.

Le choix d'un nom : la sim-pli-ci-té !

Le choix d’un nom : la sim-pli-ci-té !

Depuis l’ouverture de l’école de Fès, le BDE se nomme tout simplement BDE. Et c’est peut-être mieux comme ça… Car il y a une tradition persistante à l’ISEN qui consiste à donner un nom à son BDE en prenant un mot au hasard dans un dictionnaire (si le mot se termine par le son [i], c’est parfait), et de lui accoler le terme « isen ». Et si vous réussissez en prime à former un petit jeu de mots bien pourri : félicitation ! vous aurez encore plus de chances d’être élu !

Nota-benêt : je ne blâme en aucun cas les jeux de mots pourris, car j’en ai moi-même fait mon fond de commerce.

Anciens BDE, listes d’opposition jamais élues, ou faux-BDE créés pour l’occasion, dans le Nord, dans le Sud, ou complètement à l’Ouest, je vous propose un petit récapitulatif de ce qui s’est fait de meilleur et de pire dans les campagnes iseniennes.

Une élection de BDE est avant tout une occasion de Lire la suite

Moviezen, un club en or

L’ISEN Brest a fêté ses 20 ans en octobre dernier. L’une des particularités de cette école d’ingénieurs est la réalisation de courts-métrages par les étudiants en classes prépa (lire ici). Le club cinéma de l’école, plus en forme que jamais, vient de remporter le titre de meilleur club de l’ISEN pour la seconde année consécutive. Et pour la première fois, Moviezen se retrouve face à Fonzatti pour un entretien exclusif. Moteur… Action !

Moviezen-Brest

Mattéo – Pour commencer, Moviezen, présente-toi en quelques mots.

Moviezen – Nous sommes une équipe de passionnés de cinéma. L’association Moviezen est composée chaque année d’une quinzaine de membres ayant chacun une spécialité : la réalisation, la communication, la 3D, les effets spéciaux, le tournage ou le montage de vidéos. En plus d’aider les étudiants de première et deuxième années à réaliser leurs films, nous réalisons aussi les « afters-movies » des soirées iseniennes et nous organisons plusieurs sorties ciné.

Mattéo – Faire partie d’un club à l’ISEN, c’est un engagement d’au moins un an, voire deux… et parfois plus ! Quels sont les enseignements qu’on peut en tirer ?

Moviezen – Comme dans tous les autres clubs, je suppose : l’organisation, le travail en équipe, la créativité, la communication. En termes plus techniques, nous avons tous appris ou aidé à apprendre le montage vidéo dans ses grandes lignes mais aussi l’écriture de scénario et le maniement de quelques effets spéciaux.

Mattéo – Retour quelques semaines en arrière Lire la suite

Twitter for dummies

Bonsoir. Vous vous êtes peut-être déjà posé la question : « Mais-dis-donc ! Comment c’est-y-que ça marche, Touitteur ? » Si c’est le cas, aucun problème, voici un petit « Tuto de Mattéo » dans lequel je vais tout vous dire.

twitterfordummies

Pour commencer, pourquoi s’inscrire sur Twitter ? Bon… Prenons un exemple tout simple. Imaginons que vous êtes étudiant-ingénieur à l’ISEN Brest. (Très bon exemple, Mattéo !) Dans ce cas, avoir un compte Twitter vous permettra de suivre les entreprises que vous aimez, d’interagir avec eux, de trouver de chercher stages et premiers jobs, etc. Et bien sûr, vous pourrez suivre le compte de l’ISEN et discuter pépère avec leurs CM. (Avouez tout de même que votre objectif principal est de gagner 1,5 point dans votre bilan personnel et professionnel !)

TW-groupeisen-twelcome

Allez, on démarre Lire la suite

L’aventure Breizh Wings

Les Internets se sont divisés autour de la couleur d’une robe tellement affreuse que même Martine Aubry aurait refusé de la porter. Les plus beaux bovins du pays, et Martine Aubry (déjà citée plus haut), se sont retrouvés au Salon parisien de l’Agriculture. Monsieur Bouygues (contrairement à Monsieur Martin) n’est pas décédé, et a priori Madame Martine non plus. Dans la belle ville de Martine (à Lille, pour ceux que j’ai perdu), les iseniens ont inventé l’excellent Gorafisen. Ça, c’était l’actualité principale des quelques derniers jours. Et vous, oui vous qui êtes assis devant votre écran (si vous êtes debout, je vous conseille d’ailleurs de vous asseoir). Et vous, donc, qu’avez-vous fait entre le 17 février et le 4 mars 2015 ?

Diane et Charles, eux, ont participé à la 18ème édition du 4L Trophy, au sein de l’équipage « Breizh Wings » (que j’avais rencontré avant le départ). Depuis Brest, je les ai suivi pendant cette aventure. Je vous propose dans les lignes qui suivent un petit retour en tweets sur leur raid.

Voici l’aventure « Breizh Wings » :

Départ de Brest le 17 février dans la matinée, et la première difficulté se profilait déjà, sur la route vers Biarritz :

Plus d’un millier de Renault 4 s’étaient donné rendez-vous au grand départ de Biarritz.

Lire la suite

En route pour le Maroc !

Le raid 4L Trophy se déroule du 19 février au 1er mars prochain. Diane et Charles, deux étudiants de l’ISEN Brest, seront de la partie. A quelques jours du départ, Mattéo Fonzatti a rencontré les deux membres de l’équipage « Breizh Wings ». Reportage.

breizhwings

« Breizh Wings ». 2 bretons. 2 ailes. 4L.

Mattéo – Question simple pour commencer, pourquoi participer à ce raid ?

Breizh Wings – Notre aventure commence par une amitié entre deux étudiants de la même école, l’ISEN Brest. Ayant un goût prononcé pour les défis, l’aventure et surtout la solidarité, nous avons tout naturellement décidé de participer ensemble au 4L Trophy.

Mattéo – Quel est le rôle de chacun dans ce projet ?

Breizh Wings – Charles sera le pilote et Diane, la copilote. En fait, les rôles seront inversés de manière régulière en cours de route afin que le pilote puisse se reposer de temps en temps. Nous porterons donc fièrement le numéro d’équipage 436 qui nous a été attribué à la pré-inscription en avril dernier. Cela fait en effet un an et demi que nous préparons notre traversée du désert marocain.

Mattéo – Justement, vous n’êtes pas seuls à préparer ce grand moment.

Breizh Wings – Eh non ! Nous avons commencé par monter une association à l’ISEN avec un autre équipage pour récolter un peu d’argent. Notre budget s’élève en effet à plus de 7000€ ! Nous comptons aussi beaucoup sur nos sponsors ! En échange d’argent, d’aide ou de dons de matériels, nos partenaires bénéficient d’un encart publicitaire sur notre voiture, pour une durée d’un an. Nous tenons à souligner que notre plus grand sponsor n’est autre qu’une association morbihannaise. L’Association de Kervihan, en faisant don de la 4L, nous a été d’une aide primordiale.

breizhwings01breizhwings-face

Mattéo Fonzatti soutient également Diane et Charles dans ce projet. Bonne route, vers un autre bout du monde !

Pendant le raid, vous retrouverez de leurs nouvelles sur le Twitter de Fonzatti, et vous pouvez aussi suivre la page Facebook de « Breizh Wings ».

Kenaciao !

MF

2014 dans le rétro

L’année 2014 se termine. En décembre, on trouve un peu partout toutes sortes de rétrospectives, bêtisiers et autres best-of. C’est un peu cela que je vous propose ici. A travers une douzaine de tweets, vous allez revivre l’année passée, telle que je l’ai vue. Prêts ? Vous n’avez plus qu’à vous laisser guider…

On commence par les faits d’hivers. Les J.O. en terres russes, à la gloire de Vladimir Putin (orthographe anglo-saxonne, prononcez-le comme vous voulez). Et les balais canadiens qui font de l’ombre aux ballets russes.

 

Après un hiver terrible, le printemps et ses élections municipales. Le FN bourgeonne et on parle de « déculottée historique » pour le Président scootériste.

On remet les pendules à l’heure : que Ayrault s’en aille, et que Valls devienne.

 

En Bretagne, rien ne va plus. Les Bonnets Rouges font la loi. Ils sont partout, on en trouve même au Brésil…

Lire la suite

Les 20 bougies de l’ISEB

Keredern 1994

Quelques logements, des bâtiments abandonnés, des terrains vagues… Coincé entre Kerinou, Bellevue et Lambé, au cœur de la Cité du Ponant, le quartier de Keredern n’avait pas un beau visage au début des années 90. C’est l’arrivée de l’ISEB, de nouveaux logements étudiants et d’un supermarché qui va lui redonner vie, lui permettre d’exister. Les plus de 9000 m² du nouveau campus seront inaugurés en 1996, et l’ISEB deviendra ISEN en 2003.

ISEN Brest

Aujourd’hui, l’ISEN est l’une des écoles brestoises qui forme des ingénieurs dans de multiples domaines tels que la robotique, les énergies renouvelables, les télécommunications, l’aéronautique…

2014, un samedi soir…

Avoir 20 ans est à la mode cette année. Enjambant l’Elorn aux côtés d’Albert-Louppe, le pont de l’Iroise a fêté ses 20 ans il y a quelques jours. Au mois d’avril, Miossec, le troubadour brestois, chantait ses 20 piges, un samedi soir au Vauban. Un peu plus tard, mes voisins du port de co’, Quai Ouest, qui rythment l’actualité culturelle du Finistère, avaient eux aussi 20 ans. C’était un samedi soir au Grand Large. C’est maintenant au tour de l’Institut Supérieur de l’Electronique et du Numérique de souffler ses 20 bougies à Brest. Un samedi soir au Quartz.

 Samedi soir au Vauban

Bon anniversaire l’ISEN Brest !

MF