Les Oscours 2017

C’est devenu une tradition, à mi-chemin entre les Oscars et les au-secours, les Oscours récompensent les meilleures prestations politiques de l’année écoulée. C’est d’ailleurs le cas de le dire, l’année est coulée. Au moins autant que le Titanic. Sauf que cette fois-ci, la mise en scène n’était pas de James Cameron. Ni de son homonyme David, ex-Premier Ministre britannique, occupé à écoper pour ne pas que son Royaume-Désuni prenne l’eau après avoir dit non à l’Europe.

De la comédie burlesque à la tragédie, du film d’auteur au succès de la toile, il y aura des Oscours 2017 pour tous les goûts. Et tout ce que je peux vous dire pour l’instant, c’est que cette édition pré-présidentielle ne va pas vous décevoir… Je déclare donc ouverte la troisième cérémonie des Oscours.

 

Le meilleur film de guerre

Ça a bombardé dans tous les sens. Toute l’année. Et il y a eu des morts. Avant même que Donald soit élu Président des Etats-Unis, je lui avais décerné à titre préventif l’Oscour 2016 du meilleur blockbuster américain. En novembre dernier, il a littéralement dégommé sa concurrente Hillary. C’était la première d’une longue série.

L’adaptation française de « House of Cards » a aussi fait énormément de victimes, à commencer par Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, qui avaient respectivement remporté l’Oscour 2015 du meilleur retour au premier rang et l’Oscour 2016 du meilleur espoir masculin. Une preuve de plus que je suis quelqu’un de visionnaire… Dommages collatéraux chez Jean-François « zéro-virgule-trois-pourcent » Copé et Jean-Frédéric Poisson également. Mais dans ce cas, c’était une mort beaucoup moins spectaculaire. Dans le show-biz, on appelle ça une « Marion-Cotillard ».

Dans un bon film de guerre, il y a des victimes dans tous les camps. On peut en déduire que ce film-là était particulièrement bon. En témoignent les décès politiques de Manuel Valls et Arnaud Montebourg. Ces combats primaires ont aussi fait mourir la carrière politique de Cécile Duflot. Finalement, on ne va pas s’en plaindre.

 

La meilleure comédie musicale

Changement de registre. Après Duflot, voici du flow. L’Oscour de la comédie musicale est décerné au Président François Hollande pour son interprétation remarquable de « J’ai décidé de ne pas être candidat » remixée par Khaled Freak.

Ça vous reste dans la tête, hein ?

 

Le meilleur espoir féminin

Quasiment inconnue il y a encore quelques mois, Penelope Fillon a bouleversé l’opinion publique dans un rôle touchant, en plein cœur d’une tragédie familiale intitulée « Courage, Fillon ! » Un premier rôle grassement rémunéré malgré un jeu d’acteur presque inexistant. Et une présence scénique presque inexistante. Et une présence tout court à la limite de l’absence.

fillon-penelope

Bravo Penelope !

Pas facile d’être poursuivie par un Canard déchaîné… Prochain combat pour Penelope, accéder au siège actuellement vide de la Première Dame de France, dans une lutte acharnée contre Brigitte Trogneux-Macron et Louis Aliot-Le Pen. Même si on imagine que c’est assez improbable que Louis Aliot veuille vraiment devenir Première Dame.

 

La meilleure tirade

Littérature. Le terme « tirade » désigne le fait de se tirer d’un Gouvernement de son plein gré pour pouvoir aller battre la campagne. Ce terme désigne aussi une suite ininterrompue de paroles prononcées par un personnage théâtral.

Sciences physiques. Le terme « macron » désigne une particule microscopique portée à une grande vitesse (Wikipédia).

CET OSCOUR DE LA MEILLEURE TIRADE EST DÉCERNÉ A EMMANUEL MAAAACRON ! CAR C’EST SON PROOOOJET ! ET IL VEUT LE FAIRE GAGNER ! IL A BESOIN DE VOOOOOUS !!!

Excusez-moi, à chaque fois que j’évoque EMMANUUUUUEL MAAACRON, j’ai la touche maj de mon clavier qui s’auto-verrouille. C’est pénible.

Il me semblait nécessaire de saluer cette belle performance, parce que ce n’est pas un rôle évident à tenir. Surtout sans programme. Et surtout en étant soutenu par Richard Ferrand. Et François Bayrou. Il est capable d’aller assez loin avec tout ça…

 

Le meilleur acteur dans une web-série

Le prix aurait pu être décerné d’office à Jean-Luc Mélenchon pour sa chaîne Youtube. Mais il était également nommé pour la meilleure animation 3D grâce à son hologramme. Cependant, il s’avère qu’il y a eu tentative de tricherie lors de cette performance en tentant de faire passer une simple diffusion vidéo sur une paroi vitrée pour un véritable hologramme en 3D. La décision a donc été irrévocable, et Mélenchon ne sera donc lauréat d’aucune récompense.

C’est Florian Philippot qui rafle la mise pour sa version FN de « Caméra Café », dans laquelle il fait très bien semblant de boire un café. Certains préfèrent d’ailleurs l’expression « descendre un p’tit noir. »

Philippot-descend-un-petit-noir.gif

Décor rétro, idées rétros, parti rétro, mais avec une comm’ qui se veut moderne et jeune. Florian est dans le turfu, et ce rôle pourrait bien lui permettre de devenir un jour Ministre du Numérique. Ou des PTT. Ou du kawa.

 

La meilleure Fille de Brest

Au cinéma, l’année aura été marquée par le superbe film « La Fille de Brest », retraçant le combat de la pneumologue Irène Frachon. En politique, la Fille de Brest, c’est ce personnage récurrent qui ne manque pas une occasion pour venir boire un p’tit coup dans la cité du Ponant avec l’Amiral Kersauson et Fanch Cuilland’. C’est également cette actrice qui a été nommée à chaque édition des Oscours jusqu’à présent : en 2015 chez les plantes vertes et en 2016 avec Justin Bieber.

Vous aurez bien entendu reconnu notre Ségolène nationale.

Que ce soit le 13 juillet pour accueillir l’Hermione dans la Penfeld ou le 19 novembre pour accueillir le téléphérique au-dessus de la même Penfeld, 2016 fut une année particulièrement riche en émotions entre la Ministre de l’Environnement et la rivière brestoise.

Sacrée Ségolène…

Quelle récompense obtiendra-t-elle l’année prochaine ? Qui sera le meilleur acteur de la prochaine présidentielle ? Christian Troadec décrochera-t-il un rôle de figurant ? Peut-on mélanger les serviettes avec les torchons ? Quelle série de mensonges sera la plus convaincante de l’année 2017 ? Toutes les réponses à ces questions, et bien plus encore, seront données lors de la prochaine cérémonie des Oscours 2018.

C’était votre serviteur, Mattéo Fonzatti, en direct de la cérémonie des Oscours 2017. Kenaciao !

MF

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s