2016 en 16 tweets

L’année 2016 touche à sa fin. Une année placée sous le signe du 49-3, de la folie Hanouna et de la renaissance du Stade Brestois. Entre autres.

Si jamais vous êtes passé à côté et que vous n’avez rien vu, voici une petite sélection totalement subjective des meilleurs tweets, du 1er janvier au 31 décembre 2016.

Grosse actualité début janvier. Il pleuvait.

Triste année pour le cinéma. En 2016, Star Wars aura perdu R2-D2 et la Princesse Leia, les Gendarmes ont vu s’en aller l’adjudant Gerber et Madame Cruchot, le Professeur Rogue d’Harry Potter a disparu, et Kev Adams a coécrit le scénario d’un long-métrage. Très très triste année.

D’autant plus que 2016 a duré 366 jours. Et personne n’avait pensé à prévenir Matt Damon.

Du grand écran au petit, il n’y a qu’un pas. Grosse révolution avec le passage en tout HD. Ça veut dire que les programmes diffusés sont de meilleure qualité. Enfin, l’image. Pas forcément le contenu…

En politique cette année, on a eu le droit à pas mal de choses marrantes (avant le feu d’artifice de 2017). Le « culotte gate » du Ministre Michel Sapin en est un exemple tout à fait savoureux.

Quelques temps après, c’était au tour de l’écologiste Denis Baupin d’être épinglé pour harcèlement sexuel. (Et dans ce cas, le slogan « Baupin crétin » convenait très bien aussi. C’est pratique, le recyclage avec les écolos.)

Pendant ce temps là, à Brest, un monument faisait l’actualité. Bon, c’est le plus moche de France, mais l’important c’est de participer (2016, année olympique, quand même.)

Mobilisation générale contre l’auteur de cette « verrue brestoise », et puis mobilisation aussi – d’une autre ampleur – contre la loi El Khomri avec le blocage de plusieurs raffineries notamment.

La grosse info qui a secoué le printemps 2016 était cette menace de « pénurie » de carburant qui a totalement paralysé le pays. A la guerre comme à la guerre, on en profite pour revendre ses derniers stocks au prix fort. Et ça fait le buzz.

Dans le chapitre « transports » toujours, le métro parisien a eu le droit à son quart d’heure de gloire. Touché par les terribles inondations du mois de juin, il sera désormais insubmersible grâce aux nouvelles rames dévoilées sur Twitter par Jean-Yves Le Brian.

Buzz outre-atlantique avec un passage sur la chaîne CNN. En revanche, l’histoire ne dit pas si les américains ont bien compris le jeu de mots qui accompagnait l’image  :/

Le Brian n’est pas le seul à abuser des pouvoirs de Photoshop. Uhlsport aussi. Et j’étais le premier à l’avoir remarqué.

Le foot est ainsi revenu sur le devant de l’actualité de ce début d’été.

Après être sorti de l’EURO 2016 sans rien n’avoir demandé à personne, les britanniques se sont consultés entre eux pour savoir s’ils comptaient rester dans l’Union Européenne. Finalement, ils veulent partir aussi.

Très mauvaise chute pour les Bleus malheureusement lors de cet Euro. Les fêtes maritimes de Brest se sont déroulées sous un soleil de plomb pour nous faire oublier tout ça. Et tenter de nous faire oublier le malheur ambiant régnant sur cette planète… Attentats à Nice, guerres et conflits désastreux dans plusieurs coins du globe… La vie ne s’arrête pas pour autant et la fête doit continuer.

Au milieu des grandes vacances, certains pensent déjà à la rentrée scolaire. A Créteil par exemple. Le moins que l’on puisse dire, c’est que leur campagne de com a eu un joli succès.

Mais l’été 2016, c’était avant tout l’occasion de s’enthousiasmer devant les J.O. de Rio.

Heureusement que la télé était passé en tout HD pour pouvoir en profiter pleinement.

Dans le petit écran toujours, les scandales se multiplient chez Morandini et Hanouna. C’est le filtre Bolloré qui fait toute la différence, ne cherchez pas plus loin.

A l’automne, après l’élection de Trump, la primaire de la droite pour la prochaine présidentielle a monopolisé le débat en France. Tous les sondages donnaient Alain Juppé gagnant. Même les sondages sur le parfum du Beaujolais Nouveau.

Mais c’est finalement François Fillon qui a été plébiscité. Je n’aurais jamais imaginé écrire cette phrase il y a quelques années…

Déjà venue à Brest pour les fêtes maritimes pendant l’été pour conquérir la bravitude, l’ex-pas-première-dame est revenue en novembre.

Et c’était en fait pour l’inauguration du premier téléphérique urbain de France : une journée « télé féérique ». C’est plutôt positif, parce qu’il a quand même fonctionné pendant quelques jours à cette occasion.

Bon là en l’occurrence, ce n’est plus vraiment top.

Mais il devrait re-fonctionner en 2017.

Et puis, Brest est avant tout une cité de la voile. L’arrivée triomphale de Thomas Coville après son tour du monde en moins de 50 jours en est une preuve.

Après la Domino’s Ligue 2 largement dominée par Grougi et ses coéquipiers, c’est au tour de Sodebo d’incarner la pizza de la réussite brestoise. Bravo Thomas !

A propos, un autre Thomas – aux étoiles plein les yeux – pourrait également être agréablement surpris par Brest…

Et avec un peu de chance, 2017 sera encore mieux que 2016.

Kenaciao !

MF

2 réflexions sur “2016 en 16 tweets

  1. Pingback: Rêve d’horizon | Mattéo Fonzatti

  2. Pingback: Jean-Yves et Mattéo refont l’année 2017 | Mattéo Fonzatti

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s