Son cœur avait raison

Une fois n’est pas coutume, je m’attaque à un exercice de style un peu particulier. Le club-ciné étudiant Moviezen (que j’ai interviewé ici) propose un petit défi : réaliser la promo de « M.C.A.R. (Mon cœur avait raison) » dernier album studio de Maître Gims, sorti en août 2015. Exercice complexe, d’autant plus que la personne ne fait pas partie des références musicales que j’idolâtre… Mais ce n’est qu’une raison supplémentaire pour tenter de relever le défi !

Voici donc ma contribution. (Wesh.)

maitre-gims-nma

Il répondait au nom de Gandhi. Et on le sait : « au pays de Gandhi, il y a des méchants et des gentils. » Depuis, le gazier a vieilli et a presque autant de succès que Kendji. Il a commencé en lançant l’assaut avec sa petite sexion mais a fini solo quand il a pété les plombs. « Malédiction ! » Sa direction.

C’est sous le blaze de Gims qu’on le connait. Le « Maître » est sapé comme jamais. En 2013 est sorti « Subliminal », album resté dans les anales. (Laisse-moi partir loin d’ici…) En 2015, sont de sortie la pilule bleue, la pilule rouge. L’une au ton peu joyeux, l’autre qui bouge. Le Fléau (c’est son surnom) « chante » que son cœur avait raison, évolue dans un double univers, en tubes de l’été et en rap d’hiver. Laissez passer, brisé ! Sans rétro, ni cadeaux. Est-ce que tu m’aimes ? Non… Son cœur avait raison.

Allez, j’me tire !

MF

2 réflexions sur “Son cœur avait raison

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s