Le Brian candidat

C’est l’événement politico-médiatique de ce mois d’octobre 2015 en Bretagne. Le Ministre Jean-Yves Le Brian présente sa candidature aux élections régionales de décembre 2015, et il s’exprime en exclusivité chez Mattéo Fonzatti. Rencontre dans un petit bar brestois, entre une blonde et une brune. (Je parle de bières, bien sûr.)

lebrian-twitter

Créé cet été par deux jeunes Bretons, le compte Twitter parodique de l’homme politique se lance dans une campagne électorale pleine d’humour et de dérision. Toutes les réponses que vous avez toujours voulu connaître aux questions que vous n’avez jamais voulu poser (par manque de temps, ou d’envie, peu importe), et bien, c’est ici.

Mattéo – Bonsoir Jean-Yves.

Jean-Yves – Bonsoir Mattéo.

Note de la rédaction : OK, j’avoue… Ça, ce n’était pas vraiment une question. Mais c’est important de trouver les bons mots pour débuter correctement une interview. C’est une question de respect. Parlons-en, du respect : c’est un thème récurrent dans les tweets de JY…

Mattéo – Je vous laisse vous présenter aux lecteurs. Comment vous définiriez-vous, Jean-Yves ?

Jean-Yves – En plus d’être néophyte sur Twitter, j’aime l’humour et la Bretagne : je suis un amateur de Vannes, en quelque sorte. Et quand j’ai un peu de temps, je fais aussi de la politique. Actuellement, par exemple, je suis membre du Gouvernement et je vise la Présidence de la Bretagne.

Mattéo – Justement, par rapport au cumul des mandats…

Jean-Yves – Tututut ! On avait dit qu’on ne parlerait pas de sujets qui fâchent. Je suis contre, évidement ! Par exemple, ce n’est pas normal que les Balkany puissent cumuler leurs mandats d’élus et leurs mandats d’arrêt. En ce qui me concerne, je ne suis pas encore élu. Et pour l’instant, je suis mi-nistre, mi-candidat.

Mattéo – On peut dire que vous êtes sur tous les fronts !

Mattéo – Ahem… Pardon. A propos de votre candidature aux élections régionales, elle a mis beaucoup de temps à venir. Cela vous a été reproché par vos adversaires de tous bords.

Jean-Yves – Vous savez, Mattéo, ce genre de décision ne se prend pas à la légère ! Et puis j’aime bien ménager le suspense.

Mattéo – Parlez-nous de vos colistiers. Il y a des personnes de tous les horizons parmi eux.

Jean-Yves – Effectivement, on a ratissé large. Des socialistes, des communistes, des journalistes, des régionalistes, des jemenfoutistes, des écologistes, etc. Et même quelques stars ! Pour bien vous mener en bateau dans le Finistère, on a fait appel à Roland Gourdain. Après la polémique Polnareff en avril dernier, j’ai eu l’idée de contacter le bonhomme Cetelem pour nous rejoindre. Et enfin, pour être au cœur de l’actualité au mois de décembre prochain, Dark Vador sera aussi de la partie malgré son emploi du temps chargé.

Jean-Yves – Pour tout vous dire, j’espère même vous apporter de nouvelles surprises ! Mais ce n’est pas sûr que Wawa soit dispo pour se lancer dans la politique d’ici la fin de l’année…

Mattéo – Vous avez déclaré que ce serait un « crève-cœur » de quitter la Défense en cas de victoire aux régionales. Pour quelles raisons ?

Jean-Yves – Depuis 2012, je me suis attaché à ces petits Rafales qu’on vend par dizaines. Je me suis également pris de passion pour ces deux Mistral qui ont failli aller en Russie, et qui sont revenus, et qui sont repartus. « Ah ! que l’amour est fort qui fait regarder l’avenir en souriant » dirait Stéphane Mallarmé : moi, j’aime bien l’armée, et je me sens comme désarmé à l’idée de devoir dire au revoir à la grande muette…

Mattéo – snif !

Jean-Yves – Nan, t’inquiète ! Je plaisante. C’est le fait de quitter le Gouvernement en cas de victoire qui m’embête le plus. Mimi [Sapin, ndlr], dont j’admire la coiffure, Tata Christiane et ses rimes incomprises, et Najat… Oui, c’est surtout pour Najat, en fait.

Mattéo – Merci beaucoup d’avoir accepté de répondre à mes questions, très cher Jean-Yves. Un dernier tweet avant de se quitter ?

Jean-Yves – Oui ! C’est du Sardou !

Mattéo – Et comme dirait Giscard, « Au revoir » !

Et comme dit Mattéo, « Kenaciao » !

MF

Une réflexion sur “Le Brian candidat

  1. Pingback: Les Oscours 2016 | Mattéo Fonzatti

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s